Rébus

J’aimais les rébus comme je t’aimais. Mais après tout ce que tu m’as fait, ça devient un peu compliqué. Notre relation est devenue un jeu pour moi, comme si je devais te retrouver ailleurs que chez moi. Quand je te regarde, tu es comme un rébus et je dois t’observer pour te déchiffrer. Mais je ne vais pas jouer ce jeu avec toi, car à la fin je sais que je ne gagnerai pas. Mais j’ai quand même continué à deviner.

Mon amour pour toi est comme des chiffres, comme si j’essayais de le contrôler, mais ça ne s’arrête jamais. Quand je pense que je te connais, il y a toujours quelque chose de nouveau à découvrir. Donc il est temps pour moi de cesser de t’aimer car je n’ai plus la force d’aimer.

Naomi, élève de 3e

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *