Une métamorphose (série « Souvenirs du lycée Guebre Mariam »)

Mon souvenir le plus marquant est récent. C’était il y a à peu près deux ans. Je n’avais pas beaucoup d’amis car j’étais très « bipolaire » et je ne savais pas comment contrôler mes émotions. Je pleurais pour un rien et j’étais très sensible, les gens se moquaient de moi pour rien. On peut dire que j’étais un peu harcelé et je n’avais pas confiance en moi.

Pendant les vacances d’été, je suis resté avec ma famille et mes cousins. Ceux-ci ne me jugeaient pas, donc je pouvais être qui je voulais, je pouvais être moi-même. Quand je suis revenue au lycée, j’avais finalement retrouvé confiance en moi et j’avais des amis proches qui étaient dans ma classe. Donc je pouvais leur parler quand j’avais des problèmes.

Mes amis me faisaient maintenant confiance et me disaient des choses qui me motivaient. À cette époque, je me fichais complètement des autres personnes qui ne m’aimaient pas, car j’avais réalisé que j’avais ma famille et des amis qui m’aimaient pour ce que j’étais et que je n’avais pas besoin de faire des choses ridicules pour qu’ils m’aiment.

Je me rappelle cet événement, car je vois la différence entre ce que j’étais auparavant et ce que j’étais devenue. Aujourd’hui je suis fière de ma transition, car je suis plus forte et je suis devenue plus stable. Maintenant ma mère me dit : « Je savais que tu pouvais le faire. Toi, tu n’as pas besoin des gens qui critiquent ta vie. » Donc je suis fière de ce que je suis maintenant et de qui je serai dans le futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *